Loading

29 juin 2011

470 - CE N'EST LE BON CHEMIN...

470
CE N'EST LE BON CHEMIN QUE SI LA FLECHE VISE LE CŒUR

Mon Premier par la gaîté se multiplie.
Mon Second t'offre de l'espace,
Mon Troisième de l'air, et mon Quatrième de l'eau.
Quand il est couché, mon Cinquième ronfle.
Mon Sixième vaut cent, et mon Septième n'est qu'un nœud.
Mon huitième a le goût du laurier,
Tandis que mon Neuvième, par l'étonnement, se traîne.
Mon Dixième est toujours nu quand il a une liaison.
Mon Onzième, enfin, est l'inconnue.
Trouve mon Tout, et, par l'Ouverture, tu verras la lumière.

470 - CE N'EST LE BON CHEMIN...


Décryptage

La résolution de la charade est :
Mon Premier par la gaîté se multiplie (Ah = A)
Mon Second t'offre de l'espace (espace)
Mon Troisième de l'air (R), et mon Quatrième de l'eau (O)
Quand il est couché, mon Cinquième ronfle (Nez = N)
Mon Sixième vaut cent (C), et mon Septième n'est qu'un nœud (E)
Mon huitième a le goût du laurier (V de la victoire)
Tandis que mon Neuvième, par l'étonnement, se traîne (Ah = A)
Mon Dixième est toujours nu quand il a une liaison (U)
Mon Onzième, enfin, est l'inconnue (X)

A RONCEVAUX

L'indication supplémentaire "Ça s'est passé en 778" confirme le rapport avec Roland de Roncevaux mort en 778.
1° Le fait qu’il y ait A Roncevaux et non Roncevaux s’explique simplement par le fait que toutes les villes visitées doivent commencer par une lettre comprise entre A et J.
2° Indice important : le titre, qui nous sera utile dans la résolution de l’énigme 600.

Clef de passage vers l’énigme suivante

La chanson de Roland.

Important

Le texte de l’énigme écrit en bleu constitue un élément primordial pour résoudre le second passage (appelé aussi reliquat).
Une petite indication quand même :
Par l’ouverture Bilbao, on voit la lumière Santander.
Ne vous moquez pas trop vite, car vous verrez l’importance de cette indication lors de la résolution des reliquats… Rassurez-vous, la chouette ne dort pas en Espagne.

Le nid du dénigreur

Les givrés de MBM ont encore frappé. Cette fois, ils nous entraînent en Espagne. Ils répètent que l’oiseau Ibère rien pour attendre. Quand je leur dis qu’en Espagne, la seule chose intéressante, c’est le Real Madrid, ils me répondent : « va te faire foot ! ». Je trouve qu’ils sont un peu Ole Ole.
Qu’ils ne comptent pas sur moi pour aller gambader sur les chemins de Compostelle. Déjà que j’ai du mal à composter mon ticket de métro. Mais j’ai plus d’un tour dans mon sac à Galice, je leur montrerai qui est le plus malin. Leurs solutions, franchement, elles ne cassent pas des Cantabriques. Vous allez voir que bientôt, ils vont me coller la chouette dans les îles Canaries, ces buses.
En plus, ils virent salaces; toujours nu quand on a une liaison… Excusez du peu, mais je laisse les liaisons dangereuses à DSK.
Une question me démange : comment savent-ils que je ronfle quand je suis couché ? Au bureau, je ronfle, OK, mais je reste assis devant mon ordi...

Auteur : My Bloody Monday

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...