Loading

6 juin 2011

B - IL N'EST DE PIRE AVEUGLE...

B
IL N'EST DE PIRE AVEUGLE
QUE CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR

1 = 530
3 = 470
5 = 600
7 = 420
9 = 650



Titre

C’est le symbole en spectrométrie de la lumière blanche.

Visuel

Le titre et l’arc en ciel du visuel suggèrent une idée de lumière, et plus précisément de lumière décomposée par un prisme en différentes couleurs. Le personnage représenté sur la droite du visuel a une apparence indistincte, blanche et quelque peu fantomatique : il symbolise un spectre, supposé suggérer par association d’idées le «spectre » de la lumière blanche.

Décryptage

L'énigme B nous donne l'ordre des énigmes impaires. Il nous faut insérer les énigmes paires. Le numéro de chaque énigme correspond à une longueur d'ondes en nanomètres qui précise (grosso modo) la couleur de la chouette surmontant l’énigme.
En plaçant dans l’ordre croissant les numéros des 10 énigmes sur un cercle divisé en 10 parties égales de 36°, on note les longueurs d'onde des couleurs qui se font face sur un même axe passant par le centre du cercle. On les associe alors 2 par 2, en respectant l’ordre préétabli des numéros impairs, ce qui donne l'ordre final des énigmes :
B
530 780
470 580
600 500
420 560
650 520
Soit :
        B   530   780   470   580   600   500   420   560    650   520

Clef de passage vers l’énigme suivante

L’ordre des énigmes.

Important

Notez bien la référence de cette 1ère énigme (B).
La lettre B, qui n’est pas choisie au hasard, vous sert de clé de compréhension pour l’énigme suivante.
Le nom du personnage (un homme) représenté sur l’illustration sera évoqué lors de la résolution des reliquats.

Le nid du dénigreur

Sont devenus givrés chez MBM. Voilà qu’ils se lancent à la poursuite d’un volatile enterré depuis des lustres. Je vous laisse deviner dans quel état il doit être… Ils crient sans arrêt «La chouette dort, la chouette dort». Laissez-la donc dormir !
Moi qui suis un grand duc de belle noblesse, j’enrage de savoir qu’ils veulent livrer à la populace une petite hulotte qui aurait bien fait mon affaire. Ça m’effraie même un peu, je l’avoue.
Quant à moi, cet oiseau, je m’en bats l’aile, mais je me battrai bec et griffes pour empêcher ces dingos de vous dévoiler leurs secrets. Mon sang, hibou à l’avance.
Le vrai personnage de l’illustration, ils ne le reconnaissent même pas. C’est la dame blanche, mais ces mous du cerveau ne l’ont pas reconnue.
Et l’ordre des énigmes ? Ils vont chercher midi à 14 heures. C’est pourtant simple : il suffit d’aligner les numéros dans l’ordre croissant naturel et c’est réglé. Pas besoin de sortir de l’ENA.
De vrais fadas, je vous le dis. Non seulement aveugles, mais sourds à mes arguments de bon sens. Dommage qu’en plus ils ne soient pas muets. Au moins, j’aurais la paix !

Auteur : My Bloody Monday

1 commentaire:

Eva Cordel a dit…

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de vouloir déterrer ce maudit volatile.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...