Loading

27 juin 2011

Le réveil baromètre

Un petit quiz pour commencer sereinement cette nouvelle semaine sous un magnifique soleil d'été !

Le réveil baromètre


1 – Quand le réveil sonne…
C) Vous vous frottez les yeux énergiquement et, le sourire aux lèvres, vous l’éteignez avec une pensée émue : « grâce à toi, oh réveil chéri, j’arriverai à l’heure au travail ! ».
B) Vous vous rendormez paisiblement ; avec le boucan qu’il fait, vous finirez bien par vous lever, ne serait-ce que pour le réduire au silence
A) Vous le baffez d'un revers de main (selon, les modèles, vous pouvez aussi le passer à tabac, le jeter par terre, lui flanquer une bonne rouste, le dégommer à l'aide d'un oreiller, laisser Socrate (le chat) lui faire sa fête, etc…)

2 – Votre réveil, c’est plutôt…
A) Un vieux coucou tout défoncé tout moche que vous traînez depuis une bonne dizaine d'années
B) Une station Ipod dernier cri dolby surround
C) Un cadeau de famille

3 – Votre sonnerie, c’est plutôt…
A) Celle d’un téléphone à cadran des années 80
C) Le dernier tube de l’été (ça bouge, c’est gai, c’est fun !)
B) France Infos

4 – Si demain votre réveil rendait l’âme…
C) Vous l’enterreriez avec les restes du chien au fond du jardin (du voisin, cela va sans dire) et vous seriez bien incapable d'en reprendre un autre tout de suite (la période de deuil, c'est essentiel)
A) Vous achèteriez un réveil à 2 € au bazar d’en bas. Il y en en forme de DSK (cochons) volants, à l'effigie de couples merveilleux comme William et Kate, Sarko et Carla, Silvio et Benoît XVI… Que de claques en perspective !!!
B) Vous achèteriez une station Ipod métallisée rétro éclairée avec affichage digital et tags id3.

5 – Quand votre réveil ne sonne pas, le matin…

B) C’est normal, c’est le week-end
A) Les pannes d’électricité, il faut bien que ça serve à quelque chose
C) Le téléphone portable prend le relais, pas de problème

Résultats

Vous avez un maximum de A :
Si vous achetez vos réveils en lots (10 pour le prix de 5) au bazar du coinQue vous ne soyez pas du matin est une chose, mais là, le message est clair : changez de boîte. Si vous achetez vos réveils en lots (10 pour le prix de 5) au bazar du coin en pestant contre la camelote chinoise, changez de job ; zou, un petit bilan de compétence !

Vous avez un maximum de B  :
Acheter un petit réveil de rien du tout Ça commence comme ça et ça finit en A. Attention, vous filez un mauvais coton ! Prenez des vacances, refaites votre CV, réactivez vos réseaux professionnels, guettez les premiers symptômes de dépression. Vous êtes au bord du gouffre, alors pensez à remiser provisoirement votre belle station réveil et à acheter un petit réveil de rien du tout en prévision des premiers excès de violence.

Vous avez un maximum de C :

Si vous n’avez pas encore de station réveil top kéké, INVESTISSEZ !Si vous n’avez pas encore de station réveil top kéké, INVESTISSEZ ! Vous ferez marcher la société de consommation (qui traîne de la patte, en ce moment, il faut bien le reconnaître) tout en vous faisant plaisir. Et puis, tout bon soldat mérite récompense ! N’hésitez pas non plus à multiplier les réveils (avec ou sans piles). La clef du succès en entreprise ? Arriver à l’heure, partir à l’heure !


Auteur : Cécile Duclos

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...