Loading

13 septembre 2011

Chers (très chers) actionnaires

ou
Actions : on tourne … en ronds
Les revenus cités dans cet article sont extraits du mensuel « Capital » de juillet 2011.
Saluons bien bas ces richissimes actionnaires dont la devise pourrait être :
multiplier les dividendes sans diviser les produits.
(Clin d’œil à Paumadou : cette fois, c’est une femme qui est en tête du classement)

L’Oréal, en tête du classement


1° Liliane Bettencourt (L’Oréal) : 334,2 millions d’euros. Liliane est la reine, mais pas aux échecs. Y a-t-il un roi ? Qui sont les fous ?
2° Bernard Arnault (LVMH et Carrefour) : 240,1 millions d’euros. Tout n’est que luxe, calme et volupté. Ce n'est pas Bernard l'ermite !
3° Famille Pinault (Artémis) : 215,7 millions d’euros. Artémis, rappelons-le, est la déesse grecque de la chasse … aux pigeons.
4° Serge Dassault (GIMD) : 123,7 millions d’euros. S’envoyer en l’air à cause d'un Mirage, c'est un peu flou, mais pour Serge c'est flouze.
5° Martin et Olivier Bouygues (Bouygues) : 106 millions d’euros. BTP et TF1 : des rouleaux compresseurs pour les routes et les cerveaux.
6° Famille Hermès (Hermès International) : 99,4 millions d’euros. Surtout ne pas se faire prendre la main dans le sac lorsqu'on y fourre des liasses de billets.
7° Famille Pierre Bellon (Sodexo) : 54,8 millions d’euros. Manger à la cantine, fermer les yeux, se boucher le nez et ne pas oublier de tirer ensuite la chasse.
8° Famille Ricard (Pernod Ricard) : 50,6 millions d’euros. Pour déguster un bon pastis, 1/3 d’anis et 2/3 d’eau. Ça fait 3/3 d'or pour la famille Ricard.
9° Vincent Bolloré (Bolloré) : 50 millions d’euros. Bol doré vaut mieux que soupe populaire.
10° Famille Beaufour (Ipsen) : 42,9 millions d’euros. Aux petits maux les petits remèdes hors de prix.
11° Famille Merceron-Vicat (Vicat) : 40,8 millions d’euros. Le ciment, c’est béton pour joindre les deux bouts.
12° Famille Bich (Bic) : 39,5 millions d’euros. Rien de tel qu'un stylo pour se faire de gros chèques.
13° Marc Ladreit de Lacharrière (Fimalac) : 34,3 millions d’euros. L’art de se financer en plumant les pigeons.
14° Famille Duval (Eramet) : 34,2 millions d’euros. La métallurgie, mine de rien, c’est une bonne à fer !
15° Famille Peugeot (FFP) : 29,9 millions d’euros. C’est le conducteur qui est roulé, et pas qu’un pneu.
16° Famille Lescure (Seb) : 27 millions d’euros. Comment ne pas avoir la frite avec ces chers robots ?
17° Famille Hériard-Dubreuil (Rémy Cointreau) : 26,3 millions d’euros. L’abus d’alcool mène à la fortune. Un verre ça va, 3 verres c'est encore mieux.
18° Famille Paul-Georges Despature (Somfy) : 23,3 millions d’euros. Les volets roulants ou les volés roulés ?
19° Famille Mérieux (BioMérieux) : 22,8 millions d’euros. Labo faire, labo dire, les vaccins ça protège contre la misère.
20° Famille Wendel (Wendel) : 21,7 millions d’euros. On commence comme forgeron, on finit par s'en forger, des ronds.
21° Jean-Paul Baudecroux (NRJ Group) : 18,8 millions d’euros. Il est préférable de bien connaître la musique pour mieux saler les notes.
22° Famille Philippe Ginestet (GiFi) : 17,6 millions d’euros. L’art de la table … ou des dessous de table.
23° Arnaud Lagardère (Lagardère) : 16,4 millions d’euros. Le fric de son papa, c’est la botte secrète de ce chevalier d’industrie.
24° Famille Bongrain (Bongrain) : 15 millions d’euros. L’art de faire son beurre avec les consommateurs, ces vaches à lait.
25° Famille Jacques de Chateauvieux (Bourbon) : 14,7 millions d’euros. Le pétrole ça n’empêche pas les idées de luxe.
26° Elisabeth Badinter (Publicis) : 14,1 millions d’euros. Fille de pub ! Un beau slogan.
27° Xavier Niel (Iliad) : 14 millions d’euros. Les télécoms, quelle Odyssée !
28° Bruno Rousset (April) : 12,5 millions d’euros. L’assurance d’avoir une bonne santé … financière.
29° Famille Bel-Fiévet (Unibel) : 12,3 millions d’euros. Un bon fromage, ça ne se partage pas.
30° Romain Zaleski (Carlo Tassara) : 11,9 millions d’euros. Champion de bridge aux dents longues et roi de l’acier : faut le fer.
31° Simon Azoulay (Alten) : 11,8 millions d’euros. Ingénierie informatique, un virus qui rapporte.
32° Jean-Charles Naouri (Euris) : 10,4 millions d’euros. Chez Casino, les bandits manchots ne sont pas les clients.
33° Famille Faiveley (Faiveley Transport) : 9,2 millions d’euros. En voilà qui ont su prendre le train en marche sans crier gare !
34° Pâris Mouratoglou (EDF EN) : 8,2 millions d’euros. Tenez-le au courant s’il y a de l’électricité dans l’air !
35° Famille Boiron (Boiron) : 7,5 millions d’euros.L’homéopathie, c’est simple : plus les doses sont diluées pour le patient, plus les pépites sont concentrées pour le fabricant.
36° Famille Delachaux (Delachaux équipement ferroviaire) : 7,5 millions d’euros. On raille, on raille, mais les chemins de fer peuvent être pavés d’or.
37° Famille Norbert Dentressangle (Norbert Dentressangle) : 7,4 millions d’euros. C’est touchant les transports de joie collectifs !
38° Famille Jean-Claude Labrune (Cegedim) : 7,4 millions d’euros. La santé, c’est un bon programme … d’ordinateur !
39° Jean-François Hénin (Maurel & Prom) : 7,2 millions d’euros. Enfin une huile dans le pétrole !
40° Famille Beau (Guyenne et Gascogne) : 6,8 millions d’euros. Vive la grande distribution … de billets de banque.
41° Famille Bonduelle (Bonduelle) : 6,3 millions d’euros. Une grosse légume, ça n’a pas de prix et le surgelé fait chaud au coeur.
42° Famille Spruch (LaCie) : 6,3 millions d’euros. En informatique, les périfs ne sont pas toujours saturés.
43° Famille Jeanine Dick (Virbac) : 6,2 millions d’euros. Animal malade, vétérinaire heureux. Animal heureux, vétérinaire soupçonneux.
44° Famille Domange (Zodiac) : 6 millions d’euros. Il n’y a pas que les avions qui volent.
45° Famille David-Weill (Eurazeo) : 5,8 millions d’euros. Rendez-vous à l’hôtel Accor … à New-York ou ailleurs.
46° Famille Annette Roux (Bénéteau) : 5,8 millions d’euros. Pour ceux qui aiment être menés en bateau. Pour les autres, faut vite mettre les voiles.

Hermès     Bic

Eh bien, nous voilà à 1 884,3 millions d’euros pour 46 grandes familles d’actionnaires.
Le SMIC mensuel brut étant de 1 365 euros, soit 16 380 euros annuels, nos 46 très chers actionnaires gagnent à eux seuls autant que 115 000 smicards. Merci pour ces bonnes actions, Dieu vous les rendra !
Autre bonne nouvelle (d’après l’hebdo « Marianne » du 27 août) :
Le coût des cadeaux fiscaux accordés ces dix dernières années aux 1 % des français les plus riches s’élève à :
150 milliards d’euros.


Le SMIC mensuel brut étant de 1 365 euros, soit 163 800 euros sur 10 ans, Les cadeaux fiscaux accordés aux 1 % des français les plus riches représentent à eux seuls le salaire de 915 000 smicards. Notre cher et vieux pays mérite bien sa fière devise « Liberté Égalité Fraternité » !

Auteur : Marc Duclos

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...