Loading

15 septembre 2011

La guerre des Pokes

Qu'est-ce qu'une guerre des pokes sur facebook ? C'est simple : ne voyez plus le poke comme une affectueuse bourrade (dans le dos, hein) ou un chaste baiser du bout des lèvres, mais plutôt, voyons voir, comme une bonne grosse mandale entre les omoplates ou encore une bonne grosse pelle digne des concours les plus acharnés. Le principe ? Qui poke en dernier a gagné.
NOTA : si le mot poke ne vous parle pas du tout, il n'est pas trop tard, filez illico presto à cette adresse.

La guerre des Pokes sur facebook

La question du jour (que tout le monde se pose) est donc la suivante : comment gagner une guerre des Pokes ?

En exclusivité, 10 stratégies de Sioux pour gagner la bataille (à chacun la sienne, ne vous inquiétez pas, il y en a pour tout le monde !) :

  • Restez connecté 24h sur 24h. Si vous ne quittez pas votre profil des yeux une seconde, vous pourrez repoker aussi sec. De guerre lasse, votre ennemi(e) finira par déclarer forfait (jouer contre un robot n'a rien d'amusant). 
  • Engagez une armée de petites mains pokeuses. Leur mission (avec les clefs de votre compte facebook, c'est le hic) : poker à tout va le(la) serial pokeur(euse) qui vous casse les pieds (et les doigts, accessoirement).
  • Postez sur le mur de votre rival(e) la définition du mot anglais poke (ici) en vous   interrogeant sur les raisons de ses pokes à répétition. Vous verrez, sa moitié n'est pas loin. Et elle a la main longue. Ce n'est pas un poke qu'il(elle) recevra à la prochaine connexion, mais une bonne grosse tarte que vous n'aurez même pas besoin de lui administrer en main propre.
  • Taguez (traduction : identifier) votre adversaire sur toutes les photos un peu sexy qui vous tomberont sous la main. Son mur pourri, son couple détruit, ses amis scandalisés, il(elle) n'aura certainement plus goût à vous poker. En revanche, vous perdrez un(e) ami(e) facebook, mais un(e) sur 3456, ça fait peu non ?
  • Saturez sa messagerie facebook de pokes (messages constitués d'un seul mot, explicite : POKE) et noircissez son mur de pokes (même principe : POKE). Il(elle) ne trouvera certainement pas ça très drôle, et vous gagnerez par abandon.
  • Créez un événement pokemoicebatarddesarace (pokemoicettebatardedesarace) et invitez un maximum de gens pour vous seconder dans cette terrible guerre des pokes. Quand les 14 567 invités l'auront poké(e) à tour de bras, il(elle) n'aura plus qu'à bien nettoyer sa page facebook. À l'annonce du prochain événement, pokemoi-BIIIIIP, il(elle) demandera grâce.
  • À chaque fois que vous pokez votre opposant(e), pokez sa moitié.
  • Piratez son compte facebook et détruisez-le. Pour craquer son mot de passe, rien de plus simple. Essayez (dans cet ordre, mais vous pouvez combiner aussi) : le nom de son animal de compagnie (Pépète, Socrate, Chouchou, Nunuche, etc.), le prénom de sa maman, son année de naissance, les petits noms de sa moitié (pas la peine d'essayer à nouveau les surnoms de son animal domestique, hein), son groupe préféré, etc.
  • Un petit virus n'a jamais fait de mal à personne : expédiez-lui un message piégé et hop, plus d'ordinateur. Qui dit plus d'ordinateur, dit plus de facebook.
  • À la guerre comme à la guerre, prenez le fusil à pompe de votre grand-père (sous le lit, entre les magazines X et la caisse de sextoys) et dégommez-moi ce(tte) maniaque. Rapide et efficace.

Et la guerre des fukes, alors ? C'est pour aujourd'hui ou pour demain ?

Facebook : exclusif ! Après le Poke, le Fuke




Auteur : Cécile Duclos

1 commentaire:

Della a dit…

Je sais pas comment gagner une guerre des Pokes mais je sais une autre méthode https://casinority.com/canada/fr/ . Avec l'aide de ce site on peut gagner de l'argent en amusant et en jouant aux jeux préférés!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...