Loading

4 septembre 2011

Les réunions en action

ou‎‎
De l'art de prendre et de perdre son temps

Réunion : [aussi appelée discussion, point, entretien, raout, colloque, conférence, séminaire, table ronde, sauterie... meeting, selon son importance, toujours capitale] rassemblement de spécialistes (ou « pros ») autour d'un OJ (ordre du jour), l'une (au moins) desdites sommités étant en charge du CR (compte-rendu). 

Réunion au sommet


Qualités requises pour participer à une réunion 

La règle des cinq « té » 

  • La pro-activité : les participants, que la promiscuité stimule, s'ébattent en rangs d'oignon le long d'une table dont la longueur est inversement proportionnelle à l'efficacité de l'exercice, et accessoirement, à leur QI. 
  • La vélocité : les participants s'illustrent régulièrement dans l'exercice complexe des chaises musicales (muettes). 
  • La volonté : les participants ont l'interdiction formelle de bâiller, ce qui explique la prolifération de grimaces incongrues, de coups de crayon rageurs dans les calepins, d'OJ jets (avions en papier fabriqués à base d'ordre du jour) et autres OVNI en tout genre. 
  • La pugnacité : [la « gnaque » chez les têtards requins] les participants, passés maîtres dans l'art de la joute verbale, se volent dans les plumes en multipliant les prises de bec qui révèlent parfois des dons insoupçonnés dans le maniement des noms d'oiseaux. 
  • La réactivité : si l'on sait quand commence une réunion (ce qui est loin d'être toujours le cas), on ne sait jamais quand elle finit ; en conséquence, les participants excellent dans la gestion de crise : alertes téléphoniques à gogo, rendez-vous médicaux pipeau, etc. 

Qualités requises pour mener une réunion

La règle des deux « rance »

  • La persévérance : ne jamais perdre le cap, même si les rats quittent le navire. 
  • La tolérance : ne jamais oublier que s'il y a plus bête que soi, il y a aussi plus intelligent. 

Réunionite : syndrome pathologique et parfois dévastateur (c'est le cas des réunionites aiguës) qui touche les individus exposés à plus de trois réunions par semaine ; on reconnaît ces derniers à leur obstination à se déclarer « overbookés ».


Auteur : Cécile Duclos

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...